Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 07:00

La visite en image se poursuit par les axes principaux. Nous constaterons l’importance de l’augmentation du trafic urbain au fil du temps.

 Les années ’70 voient une grande période de changement architectural, en effet à partir de cette époque de nombreux immeubles de forme rectangulaire au toit plat virent le jour. Fonctionnel sans grande imagination architecturale.

Pour commencer la Porte Louise, carrefour important de Bruxelles, en un point stratégique, lieu qui mène aux beaux quartiers à droite et aux bas quartiers à gauche.

porte Louise 1950

Porte Louise Actuel

Actuellement voilà ce que cela donne. Quelques nouveaux immeubles de luxe. Mais le plus impressionnant, c’est le carrefour toujours très encombré ! On parle du goulot de l’avenue Louise, lieu de nombreux embouteillages.




 

 

La Porte de Namur

La vue avant l’aménagement de la petite ceinture


Porte de Namur 1950



Porte de Namur actuelleEt après cet aménagement, le nouveau quartier essentiellement constitué par des immeubles de bureaux. Vides la nuit et même le jour !

 












L’entrée du Bois de la Cambre
, espace vert majeur de la Capitale. Le petit bâtiment a été conservé, le bois est fermé en partie à la circulation le week-end de manière à le laisser accessible aux piétons.

Entree-du-bois-de-la-Cambre---1896.jpg


Les chevaux ont été remplacés par des automobiles, et autour du rond-point circule un trafic à nouveau très dense. L’aménagement du quartier est très agréable et de haut standing.


Entree-du-bois-de-la-Cambre-Actuel.jpg

 

Nous constatons que tout le centre ville est cerné par des voies d’accès rapides formant un anneau, surnommé « la petite ceinture ». Ce que l’on appelle en Feng shui : l’eau. Cette eau dont le courant est devenue plus dynamique au fil des années, rendant le centre ville très tonique.

centre ville 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brigitte de Boucoeur - dans Feng Shui des Villes
commenter cet article

commentaires