Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 07:00

A vrai dire ce petit poussin né le printemps dernier avait posé une question d'identité.

Pour vous rappeler les faits lire l'article ici  Future Poule ou Coq ? : Les paris sont ouverts !

 

DSC00773Je vous présente Chanteclair petiot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai eu un doute à un moment car ce volatile ressemblait de plus en plus souvent à sa mère.

Sauf qu'il y a quelques temps, il prenait une vraie allure de coq roulant des mécaniques.

Tête pointée bien haut, cou tendu, barbillons tout rouge et la démarche élégante du drageur sûr de lui. Et puis, un matin je l'ai entendu s'essayer à des vocalises coqueleuse. Absolument débutantes! Pas de cocorico bien net et clamé bien fort, mais un espèce de raclement de gorge d'adolescent en pleine puberté vocale; hergrcorori herg co! Il avait d'ailleurs l'air tout aussi surpris que moi.

 

Voici Chanteclair adulte!

 

chanteclair

 

Foi de Brigitte, j'avais gagné ce pari, fou, c'était bien un mâle! Il ne me reste plus qu'à allez  proposer mes compétences au Japon, il paraît qu'il payent très cher les personnes capable de discerner les poussins mâles des femelles. Vive la reconversion!

 

 

 

Repost 0
Published by Brigitte de Boucoeur - dans Coq - poules et couvée
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 07:00

abri à boisLe nouveau bâtiment aux poules sera en bois, comme elles vons toujours se nicher dans le hangar à bois, j'ai choisi de les installer là. Elles y seront à l'abri. Je reviendrais à la fin des billets sur l'orientation et le Feng Shui, et oui, même avec les animaux c'est important.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

phase0Les outils sont posés.

 

 

 

 

 

 

 

phase1J’ai récupéré trois montants d’une étagère qui ne sert plus pour me servir de base de la structure.

 

 

 

 

 

 

 

phase2Je les fixe en eux avec des lattes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Jphase3’en place une au milieu en hauteur pour qu’elle puisse servir de nichoir. Celle-ci étant bien poncée pour éviter que les petites pattes des poules ne soient blessées.

J’ai acheté chez Mr B des planches de contreplaqué de 5 mm pour fermer le haut du poulailler. Comme, elles seront à l’abri et ensuite bardées et peintes, je ne prends pas de risque. J’ai préférer agir comme ça car je ne savais pas où j’allais aller avec mes restes de bois.

 

 

 

 

 

 

phase4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

phase3explLe poulailler comporte deux étages. Le bas sera grillagé et servira de nurserie, le haut sera le dortoir.

 

Sur le côté des ouvertures sont prévues pour accrocher des pondoirs - couvoirs.

Le toit sera recouvert de vieilles tuiles canal (j’en ai un paquet qui traînent dans le jardin).

 

 

 

 

 

 

 

phase 5

Le toit est posé, la pente est de 40%, un tout petit peu trop haut mais tant pis. Il sera recouvert de tuiles canal ou tiges de bottes.

 

 

 

DSC01529

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Brigitte de Boucoeur - dans Coq - poules et couvée
commenter cet article
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 14:00

Lorsque j'ai acheté cette maison avec des dépendances dans un petit village à la campagne, quelqu'un m'a dit: Vous allez prendre des poules alors! Vous verrez ça va vous distraire! Comme si je n'avais rien d'autre à faire, je n’étais pas partante du tout, j’avais déjà assez de boulot comme ça.  Mais la personne habituée de la campagne, m’a assurée qu’il n’y avait pratiquement pas de travail avec des volailles.

 

DSC00239C'est la gourmandise qui m'a attirée par l'idée d'avoir des bons œufs frais. Hmm, les bonnes quiches, clafoutis et délicieux gâteaux sans compter les merveilleux œufs au plat dont le bord est super croustillant ! Essayez donc ça avec des œufs de supermarché, vous verrez la différence !

 

J’ai donc acheté deux poules pondeuses. Puis comme ma maison est toujours un peu la maison du Bon Dieu. Quelqu’un m’a refilé un coq, alors que j’avais juré ne pas en prendre ! Un autre quelqu’un m’a refilé d’autre poules et ainsi de suite, je me suis retrouvée avec…je ne sais plus très bien. Résultat, évidemment il y a eu des accouplements.

 

 

 

 

 

21Toutes ces volailles ont 300m² pour courir, elles entretiennent le jardin en le vidant des insectes indésirables et elles me portent assistance quand je bêche, elles vous mettent une terre en guéret en moins de deux. Ce qui fait beaucoup sourire mes voisins. Les anciens emmènent les petits et les amis visités la cour aux poules, un vrai jardin zoologique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le problème qui se pose est celui des œufs, toutes poules pond dans des endroits improbables. Et mieux quand elles ont décidés de couver, vous êtes surs de les trouver dans des petits coins. Comme ceux-ci.   cachettes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous ai parlé de la fouine qui a dévoré les derniers nés, aussi j’ai décidé de leur construire un poulailler adapté à leur besoin.

ancien poulaillierExit l’ancien poulailler à la méthode d’autrefois. D’ailleurs, je vais transformer ce bâtiment en abris de voiture. Plus tard…. Lol

 

A suivre...

Repost 0
Published by Brigitte de Boucoeur - dans Coq - poules et couvée
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 21:21

je suis un poussin coqOn me demande des nouvelles des poussins.

Et bien finalement, j'avais raison, c'est un futur coq! Bon, oui c'est vrai vous êtes tous au courant j'avais triché avec l'aggrandissement de la photo. Enfin n'exagérons rien! J'avais eu l'oeil pour voir le petit détail et ayant vu ce que j'avais vu, j'ai voulu vérifier le détail: la crête qui sort.

 

Je vous montre cette vieille photo d'il y a 1 mois, car je n'ai pas réussi à prendre une nouvelle photo de près.

La petite famille est libre de courir. Et ils courent tous BEAUCOUP plus vite que moi.

 

Trop malin! Dès que j'y arriverais, vous en aurez de nouvelles.

Repost 0
Published by Brigitte de Boucoeur - dans Coq - poules et couvée
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 10:30

 Et vous qu’en penser vous ?

En racontant mon aventure de dimanche après-midi, je m’émerveillais de la vitalité qu’un poussin de quelques heures avait dans le corps car il m’avait piqué la main de toute la force de son tout petit bec. J’ai assuré à la personne qu’il s’agissait d’un futur Coq.

Celle-ci me dit : Je suis étonnée, car nous il nous faut presque 15 jours pour déterminer le sexe des poussins ! A mon corps défendant, je garanti qu’il s’agissait d’un mâle et que les trois autres étaient des femelles. Très dubitative, la personne a fait la moue. Elle élève 10.000 poulets, ça compte tout de même, car c’est elle la pro et moi la super débutante.

Alors, nous avons fait un pari : Dans 15 jours rendez-vous est donné pour vérifier le poussin en question.

Il est vrai que j’ai triché en utilisant Photofiltre (logiciel gratuit à télécharger sur commentcamarche.net  ici). Mais elle ne me croit pas !

Et vous qu’en pensez-vous ? Ajoutez votre commentaire.

 

Voici les images :

DSC00773Le poussin Rambo attrapé dans ma main

 

 

 

 

 

 

 

 

 

je suis un poussin coqVue en gros plan de son bec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rambo3Vue d’un autre poussin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CharlyVoici Charly le père Bantam de Pékin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors Poule ou Coq ? Les paris sont ouverts :

comparaison

 

Repost 0
Published by Brigitte de Boucoeur - dans Coq - poules et couvée
commenter cet article
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 20:21

DSC00760.1Aujourd’hui 9 mai 2010, ça y est les œufs couvés depuis 3 semaines ont éclos. Des piaillements désespérés m’ont alertée. Merveille, des petits mioches d’une dizaine de centimètres. Mon poulailler étant garnis d’animaux sauvés, ils sont de race disparate.

 

 

 

 

DSC00758Le père Charly est un pur Bantam de Pékin blanc et  la mère est matinée de Marans, poule rousse et chinois nain, probablement Bantam. Donc les petits sont Banmarousse.

 

 

 

 

 

 

 

Le problème est la fouine qui se ballade dans le coin, je cherche encore son logis ! Elle m’a déjà exterminé une précédente couvée, aussi je tiens beaucoup à sauver celle-ci.

Hélas, j’arrive un peu tard, elle en a déjà occis 2 sur 6, il ne me reste plus qu’à sauver les 4 autres en les plaçant dans une cage avec la mère !

 

 

RamboLes poussins ont été faciles à attraper, excepté Rambo qui a résisté de toute la vigueur de ses petites pattes et m’a pincé vigoureusement de son bec à peine dur, il avait tout juste deux heures de vie. Pas facile de courir derrière des poussins minuscules.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rambo2

 

Ensuite : attraper  la mère, qui m’a roulée dans la farine pendant 4 heures ! Pas moyen de la choper,  j’ai tenté tous les pièges, elle les déjouait tous. J’ai ouvert la cage pour la faire venir dedans rejoindre ses petits qui piaillaient ferme et c’est eux qui ont sautés par-dessus se répandant dans la nature. Nom d’un pétard ! Il a fallu tout recommencer. Pire, car ils apprennent vite ses oisillons et ils ont reconnus l’ennemi !

 J’ai fini par coincé la mère entre deux murs, avec prudence, je me suis approchée pour l’attraper, mais cette féroce volaille, m’a attaquée en me fonçant droit dessus, ce qui m’a fait basculée et je me suis retrouvée les 4 fers en l’air. K.O par la poule ! Morte de rire, j’ai mis mon orgueil en poche et suis rentrée piteusement chez moi après avoir préparé un autre piège.

 DSC00765

 

Ce soir, ça y est, le piège à fonctionné, elle est dans la cage avec ses petits et la fouine ne l’aura pas. Sinon j’aurais rentré les petits au chaud dans la maison.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Brigitte de Boucoeur - dans Coq - poules et couvée
commenter cet article